Il existe ci-bas une cité interdite,
Personne ne l'a depuis très longtemps visitée,
Elle dort, sous l'océan, maudite,
Emportée par les flots il fut un temps immémoré.

Cité des hommes, cité des dieux,
Nul âme qui vive ne peut l'affirmer,
Mais il reste ici-haut encore ceux,
Qui font encore des légendes une réalité.

Quelle angoisse ce serait,
D'aller ici-bas la cité visiter,
Les monuments intemporels dans les profondeurs conservés,
Projetteraient leur ombre lugubre sur les voyageurs.

Y-a-t'il encore une vérité enfouie,
Dans nos rêves, nos mémoires, nos consciences,
Concernant la cité qui fut interdite?
Aucun rêveur saint d'esprit ne peut encore avoir du sens.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s