L'hiver je me réjouis de rester sous la couette avec toi
Nous profitons de nos promenades nocturnes dans les rues de Lille,
Nous nous sentons ainsi sous la neige comme des rois,
Les jours sont courts et tout passe le temps d'un battement de cils.

Le printemps tu émerges rayonnante, même s'il est encore tôt,
Nous retrouvons peu à peu les beaux jours,
C'est avec toi que je veux assister au renouveau,
Dans tes yeux je me perd comme envoûté par un tour,

L'été ta force se révèle à tous,
Brave et courageuse, tu relève tous les défis,
J'admire en toi ta bonté, que tu es douce,
Et pourtant, tu fais trembler tes ennemis.

L'automne tu révèles ta sensibilité,
Tu laisse découvrir aussi ta générosité,
Vulnérable quand tu le souhaites,
Il n'y a rien chez toi que je regrette.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s