Il existe un art depuis longtemps oublié,
Que certains maîtres encore pratiquent en secret,
Modeler des mondes dans une écriture ancienne,
Insuffler aux mots une forme existentielle.

Les mondes décrits dans ces livres,
Sont étranges et magnifiques,
Mystérieux et oniriques,
Avec leur propre dieux, leur propre physique.

Pour s'y aventurer il faut posséder un livre de transfert,
Mais attention ces ouvrages sont rares,
Si vous perdez le livre durant l'un de vos voyages,
Vous serez à jamais piégé dans la création d'un autre.

Les sages qui dessinent ces mondes,
Avec les mots d'une langue oublié,
Doivent suivre à lettre des principes d'écriture,
Sinon leurs mondes seront instables à jamais.

Ils imposent pourtant leur style, leur commandement,
Choisissant d'être tyran ou sage éclairé,
Ils dessinent des îles, des peuplades, des cavernes,
Des bateaux brisés ou des bois enchantés.

Chaque monde a son étrangeté,
Mystère mécanique inexpliqué,
Parfois ils sont oubliés et abandonnés,
Et qui sait alors ce qu'on y trouve.

J'ai moi même voyagé dans nombre de ces mondes,
Et leur souvenir sera comme un rêve qui me hante,
j'aimerais pourtant en découvrir plus encore,
Mais les autres livres sont je le crois,

Définitivement perdus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s