Le silence avait suivi la tempête. Le champ de bataille était maintenant calme. L’attaque avait été si soudaine, si violente, qu’on avait du mal à imaginer qu’il pourrait encore y avoir un après.

Les géants avaient encore semé la destruction sur leur passage. La ville ravagée en témoignait: la muraille était endommagée à plusieurs endroits, l’écurie avait été écrasée par une statue, et nombre de citoyens avait péri plus par la cité s’écroulant sur eux-même que par la force des armes des colosses.

Suite au combat, le paladin au sang draconique tenait encore debout, bien que chancelant. Lui et ses compagnons avaient défait les colosses. Il regarda autour de lui, tentant de trouver un sens à tous ces combats, à toute cette violence. Plus aucun ennemi n’était en vu. C’était le côté positif des choses. Le côté négatif… C’était la mort et la destruction qu’il voyait autour de lui.

Un marchand, écrasé par sa propre brouette. Trois réfugiés, piétinés par l’un des géant. Une femme, tuée dans un éboulement. Il l’a regarda, avec désespoir. Pourquoi ? Pourquoi était-ce ainsi. De rage, il leva les yeux vers le ciel d’automne, cherchant une raison, une logique à tout cela.

Puis, il ressentit la présence de son dieu. Son dieu de lumière. Et il frissonna, à ce contact divin: ainsi, son Saint Patron ne l’avait pas abandonné. Il garda la foi. Et, d’un pas décidé, il s’avança vers l’inconnue, qui avait perdu la vie au cour de la bataille. Elle gisait, sous des rochers. Il s’agenouilla auprès d’elle, et prit une profonde inspiration.

D’un coup, une puissante lumière émana de lui. Il avait le Don de la vie. Il s’avait qu’il ne pouvait utiliser le Don qu’une seule fois. Mais c’était sa vocation: l’être de lumière qui allait repousser les obscurités des ténèbres et de la guerre. Il lui fit le baiser de vie. Lentement, la lumière émana vers elle, et lentement, elle commença à la rappeler au monde des vivants, tandis que le paladin brillait dans les décombres.

Ce n’était plus un mortel. Non, cette figure n’était plus le paladin. C’était un ange, généreux, bienveillant, venu rallumer la lumière dans notre monde.

La jeune fille ouvrit les yeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s